Tout d’abord nous allons commencer par une définition :

Un masternode est un nœud relié à un réseau à partir duquel des transactions sont réalisées, mais aussi dans le but créer /recevoir / transmettre de l’information à travers un canal de communication par l’intermédiaire d’un logiciel connecté au réseau 24h/24h et 7j/7j. La terminologie peut quelque peu varier en fonction du projet dans lesquels ils sont mis en place, mais la finalité est toujours la même. (Masternode pour PivX/Dash, Securenode pour ZEN, Znodes pour le Zcoin, Oracles pour le Wagerr, Tron masternodes pour Crown,…)

Ils peuvent servir à effectuer des tâches spécifiques telles que l’envoi instantané, le mélange de pièces pour soutenir la confidentialité, aider à stabiliser le réseau.

En contrepartie, les utilisateurs mettant en place des masternodes reçoivent des bonus sous forme de récompenses payées, des dividendes sous forme de crypto monnaie sur une base périodique.

Les masternodes sont des noeuds complets comme dans le réseau Bitcoin à l’exception du fait qu’ils doivent fournir un niveau de service au réseau et qu’ils ont une obligation de caution pour participer.

La caution n’est jamais perdue et est à l’abri tant que le masternode est en fonctionnement. Cela permet aux investisseurs de participer au réseau, de gagner un intérêt sur leur investissement et de réduire la volatilité de la monnaie.

Étant donné que le programme de récompense de masternode a un pourcentage fixe et que le réseau de masternodes est fluctuant, la récompense des masternodes variera en fonction du nombre de masternodes actifs.

Les masternodes peuvent être utilisés pour offrir des services supplémentaires en fonction du projet et de l’atout que peut représenter les masternodes sur le réseau.

Enfin, les masternodes peuvent, si la fonctionnalité est implantée, recevoir des droits de vote sur les propositions d’actions dans le réseau. Ce qui permet de créer une gouvernance dans la gestion des propositions et des fonds de développement. Sachant que tous les projets n’implantent pas les mêmes capacités à leur masternodes. Certains font le choix de limiter les capacités à celles du vote technique (hard fork, soft fork) et ne mette absolument pas en place une gestion budgétaire, ni même une rémunération spécifique pour finance le développement du projet. En effet celle-ci doit découler d’une rémunération dédiée et d’un système de gestion budgétaire complexe à mettre en œuvre. Par ailleurs, dans certains projets, les masternodes ne sont là que pour créer une ossature plus solide du réseau contrairement au système de Proof of Stake simple et n’ont en soi aucune autre capacité spécifique. DASH est aujourd’hui la crypto monnaie la plus évoluée dans la mise en œuvre de ce système de gouvernance et d’allocation budgétaire décentralisée par l’entremise des masternodes. Aujourd’hui beaucoup de projets s’inspirent de DASH afin de construire dans un premier temps une ossature de masternodes en copiant le code, puis souhaitent dans un second temps implanter un système de gouvernance comme DASH avec des objectifs qui peuvent varier en fonction des projets.

Vous pouvez trouver ici un ancien mais très bon article sur la gouvernance de DASH : https://dashfrance.com/articles-de-fond/le-tresor-de-dash-un-systeme-unique-de-gouvernance-decentralisee/

Vous trouverez ici la plate-forme du système budgétaire de DASH : https://www.dashcentral.org/

Un autre exemple intéressant à découvrir est Monetary Unit et sa plateforme en cours de finalisation http://mymue.com/

Même si je ne suis pas un partisan de leur politique de masternodes, puisque le nombre élevé pour en avoir un, contribue à la centralisation du réseau (voir tableau ci-dessous). Force est de constater, que le projet bénéficie d’un développement original et innovant avec une gouvernance et une gestion budgétaire qui commence à prendre corps.

Masternode, décentralisation et gouvernance:

Les masternodes représentent donc un outil intéressant à disposition des projets mais il ne faut pas oublier l’importance de l’effet de centralisation auquel il peut amener que ce soit en terme de gouvernance ou de réseau. Bien entendu, la complémentarité se fait aussi en fonction du système choisi aux côtés des masternodes mais que ce soit du proof of stake ou du proof ow work, les deux systèmes ont aujourd’hui aussi démontré certaines lacunes ; La sécurité et l’intermittence des noeuds pour le POS et la centralisation et la consommation énergétique pour le POW. La centralisation peut donc être aussi le revers de ce système. Il est donc primordial d’ajuster la caution nécessaire à l’exécution d’un masternode au supply total disponible. Un nombre de masternodes peu élevé favorise la captation du supply disponible et l’enrichissement de quelques-uns au détriment d’une vrai dynamique communautaire et de décentralisation. En effet, plus le supply captif dans les masternodes est élevé, plus l’offre est réduite, engendrant une mécanique beaucoup plus facile de montée du prix, à condition, bien sûr, de stimuler la demande ! Généralement, un accès à bas prix pour les premiers masternodes va tout de suite diminuer l’offre disponible au détriment de la mise en place d’un réseau décentralisé solide mais plus progressif. Alors qu’un nombre élevé de masternodes grâce un nombre de coins moins important favorise l’intégration de plus de personnes dans le projet et contribue à une décentralisation forte et distribuée.

Exemple de supply/nombre de Masternodes : (le 07/08/2017)

DASH :

Supply disponible : 7 477 532 Dash

Nombre maximum possible de masternodes sur le réseau : 4668 (62 % du supply total)

Nombre actuel de masternodes : 4620

Supply captif (indisponible sur le marché): 4 620 000 Dash

Sachant que + il y a de supply disponible, plus le nombre de masternodes sur le réseau peut être élevé sans diminuer les DASH disponibles pour les utilisateurs et les commerçants. DASH a fixé une limite maximum de masternodes, ce sont les seuls pour le moment.

PIVX :

Supply disponible : 54 003 744 Pivx

nombre actuel de masternodes : 2152

Supply captif (indisponible sur le marché): 21 520 000 Pvix

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif de la qualité de la décentralisation des différents projets avec masternodes. Arbitrairement j’ai choisi 1000 masternodes comme étant la limite basse pour un réseau bien décentralisé. En dessous je considère le projet pas suffisamment décentralisé et au dessus suffisamment décentralisé par rapport au supply disponible de chaque projet. J’ai tendance personnellement à penser qu’un projet est bien décentralisé au dessus de 3000 masternodes minimum mais cela me sembla it, à première vue, trop sévère.

De plus, si le projet s’oriente ensuite vers un système de gouvernance décentralisée, un nombre important de participants favorise une meilleure expression collective. Il faut aussi souligner que dans la crypto monnaie DASH, seul les possesseurs de masternodes ont le droit de parole dans la gouvernance.Or si nous excluons les développeurs qui sont souvent les premiers apporteurs de propositions et aussi certainement possesseurs de masternodes, il y a deux parties prenantes qui n’ont pas de voix, les mineurs et les utilisateurs. Mais ce modèle de gouvernance, même s il est imparfait, a montré la possibilité de créer une gouvernance et une gestion du financement grâce à la blockchain et marque aujourd’hui le point de départ de beaucoup d’autres projets.

Actuellement, les projets ne mettent pas en place un système de masternode pour les mêmes raisons, même si cela peut aussi être amené à évoluer avec le temps. Voici différentes options choisies par les projets sachant que certains peuvent mettre l’accent plus fortement sur une fonction particulière de ce système:

Sécurité du réseau (peut être couplé avec un système POS classique ou POW)

Gouvernance décentralisée qu’elle soit très participative et très inclusive ou restrictive dans le nombre de participants

Gestion de fonds spécifiques provenant de la création monétaire de la blockchain. Cela signifie qu’une partie des fonds doit être spécifiquement dédiée au développement

Décentralisation du réseau de la crypto monnaie en permettant un accès facilité pour paramétrer des masternodes et ainsi maximiser le nombre de masternodes sur le réseau

Stabilisation du prix et limitation de la volatilité de la monnaie qui permet aussi bien sûr de faire monter la valeur du cours en captant le supply disponible sur les marchés

Si vous souhaitez investiguer ce domaine, je vous conseille d’effectuer des recherches sur tous les projets afin de connaître leur souhait de développement derrière la mise en œuvre de leur système masternode.

Investissements 2.0 :

Les masternodes sont donc des nouvelles formes d’investissements dans les projets et qui vont générer des revenus passifs pour la contribution apportée au réseau.

Un site s’est spécialisé sur le recensement et le calcul du ROI : http://masternodes.pro/

Cependant il faut être très vigilant dans l’investissement sur les masternodes. C’est encore aujourd’hui hautement spéculatif comme tout le secteur des crypto monnaies. Par ailleurs, beaucoup de projet se lancent dans la mise en œuvre de masternode, pour profiter de l’effet de levier que cela constitue généralement en terme de marketing et de valeur ajouté sur le prix. Il faut donc faire très attention à l’effet hype dont cherchent à profiter beaucoup de projets dans les crypto monnaies.

De plus il y a encore beaucoup d’incertitude sur les projets, et il est difficile aujourd’hui de savoir ceux qui seront encore là dans quelques années et même quelques mois. C’est pourquoi il est difficile aujourd’hui de se projeter sur un investissement long terme à propos des masternodes. La vigilance doit être de mise.

Ensuite, les masternodes des projets les plus solides sont aussi les plus chers et inversement, les masternodes les moins chers sont aussi les plus risqués en matière d’investissement. Il n’est donc pas aisé de faire un choix judicieux dans ses placements. Enfin une variable supplémentaire à prendre en compte, c’est que les masternodes, tout comme le stake sont plus rentables au moment où la crypto monnaie est peu connue et où peu de masternodes sont actifs sur le réseau, car la récompense de block sera répartie entre moins de masternodes et donc les récompenses seront logiquement plus élevées.

De plus dans les crypto monnaies masternodes, il y a la même hétérogénéité que dans l’univers des crypto monnaies. On retrouve donc des projets à vocation monétaire uniquement comme Dash, Pivx, monetary ou Bitsend. Mais il y a aussi des projets à objectif spécifique non monétaire comme NEM, Stratis, Blocknet, Crown, Neoscoin ou encore Wagger.

Il est important d’être conscient de cela et bien connaître les projets et les objectifs de chaque projet, et aussi l’utilité des masternodes dans chaque projet. Les masternodes sont des investissements à « long terme », il est donc important d’évaluer la capacité de réussite du projet et la possible durabilité de celui-ci au regard du secteur économique visé.

Pou synthétiser, les rémunérations des masternodes sont étroitement liées aux points suivants :

Répartition des rewards de la blockchain :

La répartition des rewards de la blockchain peut être très différente en fonction des projets et peut évoluer dans le temps. Par exemple pour Neoscoin, les rewards étaient de 50 % pour les masternodes et 50 % pour le stake. Aujourd’hui 10 % ont été intégrés afin de financer le développement ce qui fait une répartition comme suit, 45 % masternodes, 45 % Stake POS et 10 % alloué au fonds de développement et à la future gouvernance.

Pour Renoscoin : 70 % pour les masternodes et 30 % pour le stake.

Pour Bitsend : 80 % masternodes et 20 % pour les mineurs en POW

Pour Pivx :90 % réparti entre masternodes et stake POS de façon dynamique afin de maintenir une incitation pour un équilibre des parties et 10 % pour le fonds de développement

Monetaryunit : 45 % masternodes, 45 % mineur POW, et 10 % fonds de développement

Nombre de masternodes actifs sur le réseau :

Le nombre de masternodes actifs sur le réseau influence la rentabilité des rewards, puisque la rémunération fixe sera divisée en plus de parts. Si au cours d’une période, le nombre de masternodes actifs double, alors la récompense sera divisée en deux pendant la période où les masternodes auront doublé. Bien entendu, si le nombre de masternodes actifs diminue, alors la rémunération pour les masternodes restants augmente proportionnellement. La rentabilité des masternodes est donc un mécanisme dynamique.

L’inflation monétaire (supply disponible) :

Un autre critère influençant fortement la rémunération des masternodes est l’inflation monétaire définie dans l’algorythme initial de chaque crypto monnaie. Voici des exemples ci-dessous :

Cela signifie que plus le taux d’inflation diminue, moins les rémunérations seront importantes pour les masternodes, les stakers ou les mineurs. Les récompenses de blocs correspondent à de la création monétaire donc à l’inflation monétaire de la crypto monnaie étudiée. Cependant, dans une vision à long terme, l’assèchement de la création monétaire par une forte baisse progressive de son inflation doit contribuer dans le cadre d’un projet solide et pérenne à l’inflation du prix par phénomène de rareté. L’inflation est donc un paramètre à prendre compte dans l’analyse de la rentabilité des masternodes et dans son investissement, et ce pour toutes les crypto monnaies, pas simplement pour celles mettant en œuvre des masternodes.

Mise en œuvre technique :

La mise en œuvre technique des masternodes demande quelques connaissances en informatique, mais ne constitue pas, pour autant, un obstacle insurmontable pour toute personne ayant des facilités avec les nouvelles technologies. Les étapes génériques sont généralement les suivantes :

1. Télécharger le wallet puis le synchroniser

2. Taper une commande dans la « console » du wallet afin de générer une clé et une adresse spécifique pour votre masternode

3. Envoyer à cette adresse le nombre « exact » de coins requis pour paramétrer le masternode [voir les spécification pour chaque crypto monnnaie]

4. Penser à ouvrir les ports internet spécifiques à la crypto monnaie [spécifié pour chaque crypto]

5. Paramétrer un fichier « nomdesacrypto.conf » dont le contenu est généralement expliqué pour chaque projet

6. Enfin ,quand vos coins sont matures, c’est à dire qu’ils ont eu suffisamment de confirmation, vous pouvez lancer la commande de démarrage du masternode dans la « console » du wallet.

Je ne vais pas faire d’explicatif plus spécifique et je vous conseille de regarder pour chaque projet s’il existe un guide et une communauté disponible et accueillante avant de vous lancer. Voici quelques liens où vous trouverez des exemples de guides :

https://dashpay.atlassian.net/wiki/pages/viewpage.action?pageId=105900076

https://pivxmasternode.org/2017/03/14/raspberry-pi-masternode-setup/

http://bitsend.info/forums/index.php?topic=7.0

https://txproject.io/how-to-install-a-transfercoin-tx-masternode-on-a-vps-with-fast-script/

https://drive.google.com/file/d/0BzEc_iVKIrSOSnA5WXYxSThDRms/view

http://www.chaincoin.org/how-to-setup-masternodes/

Voilà j’espère que cet article vous aura été utile afin de mieux comprendre l’univers spécifique des masternodes et vous aura donné quelques clés d’analyse dans les choix d’investissement selon les différents projets possibles.

Si vous aimez le site et souhaitez nous soutenir dans notre démarche, n’hésitez pas à nous faire un don à notre adresse Bitcoin: 1H1pkQdFjESX3HESw3V1ovZX8sSLwACsMg

SOUSCRIVEZ A NOTRE NEWSLETTER

Rejoignez nous pour tenir informé et recevoir nos derniers articles

Merci, vous allez recevoir un Email de confirmation!